Lifestyle

L’hypnothérapie – Une expérience libératrice

30 décembre 2018

Hello les hirondelles !

Je vous retrouve pour vous partager une expérience hors du commun si je puis dire. En juillet dernier, j’ai effectué deux séances dhypnothérapie.

Cet article est assez personnel mais j’ai jugé bon de vous en faire part pour les personnes qui souhaiteraient comprendre et être rassurés sur les séances d’hypnose.
Pour apaiser les esprits, cela ne correspond pas du tout à ce que l’on peut voir à la télévision. Le/La thérapeute ne claque pas des doigts et vous vous endormez. Pour ma part, l’hypnothérapeute divise la séance en deux phases. Dans un premier temps, nous discutons de nos besoins, ensuite elle donne son retour et son analyse sur la provenance de nos troubles. Dans un second temps, nous passons à l’hypnose.

Mon expérience

Sans aller dans les détails, il m’a fallu 16 ans avant de réussir à me confier à un professionnel. Ayant une mauvaise expérience avec une psychologue qui passait son temps à répondre (hum hum hum) et n‘ayant que 8 ans, elle m’avait traumatisée, impossible de consulter à nouveau, cela était hors de question.

16 ans plus tard, ma meilleure amie m’a conseillée de consulter une hypnothérapeute. N’étant pas rassurée à l’idée de devoir me confier à nouveau à un professionnel, elle m’a accompagnée pour la première séance. Je ne la remercierai jamais assez de m’avoir poussé à y aller. Il faut dire que je n’ai pas vraiment eu le choix, elle m’avait pris un rendez-vous le mercredi d’après donc j’étais coincée ☺️. Au final, je ne regrette pas. (Merci ma chérie si tu passes par là ❤️)

Ma première séance

La première séance a duré 1h30. Pour commencer, elle m’a demandé le « pourquoi » de ma venue et m’a écouté pendant plus d’une heure. En fin de compte, je ne pensais pas du tout avoir autant de choses sur le cœur. Pensant m’effondrer pour le sujet de base, au contraire j’ai pleuré pour un sujet dont je ne pensais pas que cela me touchait autant.

Pour terminer la séance, nous nous installons dans un fauteuil ultra doux et confortable pour se détendre et passer à l’hypnose. Ce moment a été difficile pour cette séance, un enfant n’arrêtait pas de crier dans la salle d’attente, impossible de me détendre et me concentrer sur ce que me disait la thérapeute. Moi qui déteste les enfants, je peux vous dire que je n’ai pas du tout réussi à me détendre (désolée pour ceux qui les adorent mais là c’était irrespectueux). Bref, du coup je n’ai pas réussi à totalement me projeter dans mon moi intérieur.

Toutefois, ce fut intéressant, j’aurai vraiment apprécié prendre le temps de me concentrer sur la première étape. Cela consistait à visualiser un endroit qui nous apaise et ramasser les feuilles mortes autour de cet endroit en les regroupant en tas dans le but de les brûler. Chacune des feuilles représentaient une peur, une angoisse, un mal-être que nous avons.

Ma seconde séance

A l’heure où je vous écris cet article je n’ai fait que deux séances. J’aimerai en janvier reprendre quelques séances pour progresser sur certains sujets qui me hantent encore.

Cette séance a été un miracle pour moi ! C’était impressionnant. Pour commencer, nous avons fait un bilan sur la première séance, sur ce qu’elle avait conclu de ma personnalité et sur les difficultés restantes à travailler ensemble. Sans trop vous dévoiler les raisons de cette thérapie cela est encore difficile pour moi ; peut-être que j’en parlais à l’avenir.

L’inattendu

Pour revenir sur la séance, l’hypnose a été à la fois perturbante mais tout aussi fascinante. J’ai réellement découvert des éléments en moi que je ne soupçonnais pas.
Explication. Pendant l’hypnose elle m’a demandé de rechercher l’enfant caché en moi. C’était extraordinaire ! J’ai retrouvé un enfant par terre recroquevillé sur lui-même dans une sorte de cave d’un château. Je ne comprenais pas forcément si cette vision me correspondait car il avait les cheveux court comme un petit garçon. J’ai quand même continué à écouter la thérapeute, me demandant de parler à cet enfant, de lui dire tout ce que j’avais sur le coeur, de lui pardonner et lui dire que cela n’était pas de sa faute.

Sincèrement c’était impressionnant, je ne pensais pas avoir autant de choses à dire. Ce qui est étrange avec l’hypnose c’est que l’on est conscient de ce qu’il se passe mais nous ne contrôlons pas totalement ce que l’on dit. Pour vous rassurer, ce n’est pas affolant de ne pas contrôler ce que nous pensons et disons. Au contraire, c’est génial. Notre cerveau expose tout ce que vous avez dans votre esprit, votre coeur et votre vous intérieur. In fine, j’ai parlé à cet enfant et déballé énormément de choses dont j’ignorais. Je ne pensais pas du tout avoir autant de choses enfouies en moi qui me hantaient.

Une expérience fabuleuse. Cela m’a fait un bien fou de me libérer de ce mal-être vis-à-vis de mon enfance.

Pour revenir sur l’enfant, c’est après coup que j’ai compris pourquoi cet enfant me paraissait étranger. En fin de compte, il s’agissait bien de moi petite. Ayant les cheveux très fin, ma mère était obligée de me les couper très court car impossible à coiffer. Par conséquent, j’ai bien parlé à moi-même mais à l’enfant de 8 ans. Figurez-vous que cela m’a fait du bien de lui parler, de le libérer de cette pièce et de le regarder partir au loin dans un champ fleuri. Très étrange vous allez me dire mais je vous assure qu’après je me suis sentie légère.

Conclusion

J’ai vraiment hâte de reprendre la thérapie. Il me reste encore des problèmes et angoisses à résoudre/calmer.

Je vous conseille à 2 000% cette expérience si vous souhaitez calmer ou comprendre certaines de vos peurs, angoisses ou tout autre mal-être.

Pour les toulousains/toulousaines, n’hésitez pas à me contacter sur Instagram (@hirundia), je peux vous donner les coordonnées de mon hypnothérapeute. Son cabinet est sur Brax (Toulouse).

N’hésitez pas à me donner vos retours sur vos propres expériences/thérapies, je suis intéressée par vos avis sur l’hypnose.

J’espère que cet article aura pu vous rassurer ou vous inviter à essayer cet expérience pour X raisons. D’ailleurs, si cela vous intéresse, j’ai eu plusieurs retours d’expériences. Est-ce que leurs retours vous intéresse ? 

Bisous,

Missa. 

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Maïlys 6 janvier 2019 at 21 h 43 min

    L’amitié c’est être la dans les bons, comme dans les mauvais moments. pas besoin de me remercier, le principal c’est que tu ailles bien maintenant ♥

  • Leave a Reply